Les thématiques féministes gagnent du terrain dans ce milieu longtemps très viril.

Un petit vent féministe souffle sur le monde du polar. Un ­début de tendance qui s’exprime dans le choix des intrigues, le profil des personnages et les mots en révolte. Harcèlement sexuel, viols, ­tyrannie conjugale ou féminicides… Les événements racontés sont divers, mais puisent à l’évidence dans une réalité ­sociale et politique devenue plus visible depuis l’affaire DSK, et plus encore depuis le scandale Harvey Weinstein. « Depuis trois, quatre mois, on reçoit beaucoup de manuscrits sur cette thématique, notamment sur des femmes violées. Comme si quelque chose s’était dénoué », note Caroline Ripoll, éditrice chez Albin Michel.

Source : Le polar « balance ses porcs »