Séduction = domination ?

Dans l’imaginaire occidental, tout se réduit à des rapports de force : homme/femme, oppresseur/opprimé. Notre pensée réduit le monde à n’être que l’illustration de cette lutte. Nous ne voyons partout que violence et domination, ce que l’anthropologue Marshall Sahlins dénonce dans un essai salvateur.

Source : Les 400 culs – Séduction = domination ? – Libération.fr