Violences faites aux femmes : faut-il parler d’«accusatrices» ou de «victimes présumées» ?

Source : (1) Violences faites aux femmes : faut-il parler d’«accusatrices» ou de «victimes présumées» ? – Libération