Pour dénoncer «le fléau des violences faites aux femmes», le metteur en scène du célèbre opéra de Georges Bizet, Carmen, au théâtre de Florence en a changé la fin. Carmen ne meurt plus sous les coups de poignard de Don José.

Source : Pour ne pas faire «applaudir le meurtre d’une femme», Carmen ne meurt plus à l’opéra de Florence — RT en français