Dans le code pénal soudanais, le port de « vêtements indécents » peut-être puni et ce depuis 1991. le problème c’est qu’aucune définition n’est associée à l’expression “vêtements indécents”, ce qui donne lieu à certaines dérives de la part des autorités. Mercredi dernier, 24 Soudanaises ont été arrêtées pour avoir porté un jean et risquent la flagellation en public…

Soudan : elles risquent 40 coups de fouet pour avoir porté un jean