Ce mercredi s’ouvrent à Lille les 41e journées du Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF). L’occasion pour un collectif de femmes de faire entendre leurs voix.

Source : (20+) Violences obstétricales : «Les gynécologues n’écoutent pas les femmes» – Libération