Le défenseur des droits a soutenu lundi qu’à la base des comportements de harcèlement sexuel, il y a « l’idée qu’il y aurait un rapport de supériorité des hommes par rapport aux femmes » et que « l’éducation à la sexualité doit contribuer, dès le plus petit âge, à détruire stéréotypes et préjugés ».

Source : Le «sexe dangereux», l’éducation sexuelle et le programme ABCD