La création d’un « délit d’outrage sexiste » stoppera-t-il le harcèlement de rue? Alexandre Langlois, secrétaire général du syndicat de policiers Vigi était l’invité de Jean-Jacques Bourdin, ce lundi, sur RMC. Il dénonce la confusion de la part d’Emmanuel Macron, entre deux appellations juridiques différentes: le délit et la contravention.

Source : Harcèlement de rue: « Les policiers ne sont pas formés à traiter les victimes »