314 professeurs de français ont décidé de ne plus enseigner la règle de grammaire selon laquelle « le masculin l’emporte sur le féminin ». Un mouvement initié par la militante féministe et professeure de littérature française de la Renaissance, Eliane Viennot, jointe par RMC.fr.

Source : « On ne peut pas parler d’égalité aux enfants et leur apprendre que le masculin l’emporte sur le féminin »