Affectant 200 millions de filles et femmes dans le monde, la mutilation génitale ne peut être éradiquée, notamment car elle est de plus en plus… médicalisée.

Source : Mutilations génitales : une pratique qui perdure à cause de la médicalisation – Sciencesetavenir.fr