À la fin du mois d’août, le quotidien L’Indépendant titrait à la « une » : « L’amoureux est passé aux aveux », avec pour surtitre « Perpignan : égorgée par dépit ». Cette « une » faisait suite au meurtre d’une jeune femme par son ex-compagnon à Perpignan.

Source : Le traitement médiatique des violences faites aux femmes (vidéo d’un jeudi d’Acrimed) – Acrimed | Action Critique Médias