Dans une association, un dirigeant a été condamné pour harcèlement sexuel sur la base d’un comportement qui semble relever plus du mauvais goût

Dans une association, un dirigeant a été condamné pour harcèlement sexuel sur la base d’un comportement qui semble relever plus du mauvais goût que de véritable harcèlement. La salariée…

Source : Une seule remarque grivoise suffit-elle pour porter une accusation de harcèlement sexuel ? – Les Echos