Il y a cinq ans, le Conseil constitutionnel abrogeait le délit de harcèlement sexuel. Une nouvelle loi a été votée dans la foulée, mais un vide juridique perdure. Pierre Mury, avocat, veut alerter sur les répercussions dramatiques de cette décision.

Source : Harcèlement sexuel : dix ans de vide juridique aux lourdes conséquences pour les victimes | StreetPress