« Une triste revue de presse » pour ce jeudi 8 juin 2017. Triste n’est peut-être pas le qualificatif adapté mais comment dire les choses quand notre compteur des féminicides en France affiche 5 femmes de plus mortes sous les coups de leur conjoint ou ex-conjoint, quand dans les drames des violences faites aux femmes « c’est toujours la faute aux femmes » qui sert de justification même dans les instances qui sont là pour « juger » des faits de violences et reconnaître qui est coupable mais surtout qui est victime… Oui Une triste revue de presse quand, dans le monde, des femmes et des petites filles sont assassinées, vendues, humiliées…

Alors oui, rien n’est encore gagné mais, le combat pour les droits des femmes continue et elles sont de plus en plus nombreuses, les femmes, à réagir et à prendre leur place dans cette société encore patriarcale.

Quand un juge se trompe d’époque, dérape en pleine audience  ce n’est pas une simple bévue.  Il mérite des poursuites disciplinaires pour ses propos sexistes surtout dans un contexte où les violences conjugales continuent d’augmenter.

Il faut arrêter de banaliser la violence sexuelle. Pour l’éradiquer, il faut  encore et  encore éduquer la population afin que les jeunes filles, et les femmes,  victimes des faits de viol et autres agressions sexuelles ne soient plus suspectées de « l’avoir cherché ».  Les réseaux sociaux  peuvent être un outil  pour  faire réagir. Les utilisatrices (teurs) peuvent dénoncer rapidement les agressions subies par les femmes comme ce qui s’est passé récemment à Roland Garros.

Si le sentiment d’impuissance s’atténue avec ces réactions sur les réseaux sociaux nous espérons qu’il y aura aussi un impact sur la honte que ressentent les femmes qui subissent ce type d’agressions sexistes.

La lutte des Femen, encore des juges qui se tromperaient d’époque ?

Nous sommes encore en période électorale et au niveau parité, ce n’est pas gagné !!! il y a encore du boulot.

Suggérons cinq idées concrètes à nos futur.e.s député.e.s pour rendre la ville aux femmes.

Que pensez-vous de la proposition de brûler vos  calories en faisant le ménage ?

Vous aimez le design ? Rencontrez des Femmes d’objets !

Ecoutez la parole de Léna, 15 ans qui nous raconte son quotidien et le coup de gueule de Blanche Gardin qui tacle les soutiens de Polanski.

Pour finir, un rapide et tragique tout du Monde pour évoquer les exactions commises sur les filles et les femmes :

En Pologne, un projet du Gouvernement pour limiter l’accès à la « pilule du lendemain » , dirigé par une femme « ultra conservatrice »,  a été voté par le Parlement.

En Géorgie, on marie les enfants !

En Arménie  une loi qui vise à réduire les avortements est critiquée.

En Afrique : trafic de jeunes filles mauritaniennes vers l’Arabie saoudite.

En Côte d’Ivoire, les grossesses à l’école persistent.

Au Niger, l’infertilité est un tabou.

En Afrique du Sud, réactions aux nombreux féminicides après le meurtre d’une jeune femme.

Au Koweit et au Pakistan, deux jeunes femmes victimes de viol sont condamnées à être lapidées.

Dans les pays du Golfe ,  au 21ème siècle, on peut  jouer pour gagner une esclave.

Pour finir ce triste panorama, un voyage en enfer : découvrez en Colombie les cliniques pour guérir l’homosexualité !

Femmes, « bienvenue dans le monde du 21ème siècle » !!!