Dans un rapport transmis au Conseil de sécurité, l’ONU appelle à reconnaître les victimes de violences sexuelles liées aux conflits comme des victimes légitimes de conflits et de terrorisme et à ne pas les culpabiliser ou stigmatiser.

Source : Centre d’actualités de l’ONU – Violences sexuelles liées aux conflits : les auteurs doivent être stigmatisés, pas les victimes, souligne l’ONU