Malgré le recours actif à la peine de mort et des douzaines d’exécutions publiques, la riche Arabie saoudite est désormais défenseur des droits des femmes à l’ONU, s’indigne l’analyste politique Marwa Osman.

Source : L’Arabie saoudite élue à la Commission des droits des femmes – l’ONU complice de crimes — RT en français