D’après David Pujadas en personne, le patriarcat a pris fin dans les années 60 (oui, avant la légalisation de l’avortement). Les inégalités envers les femmes ont disparu ; elles sont devenues les égales des hommes. Pire encore, le sombre complot féminazi a atteint son but : nous vivons désormais dans une société dominée par les femmes au détriment des hommes… Ou pas.

[…]

Source : Contre les arguments qui affirment que les femmes ont pris le pouvoir | Le Club de Mediapart