Comme dans 59 pays dans le monde, des femmes et des hommes ont manifesté en France ce 8 mars 2017 à l’appel de nombreuses organisations féministes et syndicales. Iles ont répondu à un appel international à l’action et à la grève pour les droits des femmes comme  les féministes italiennes.

L’émancipation économique  est aussi au cœur de cette journée internationale car les femmes sont toujours payées 25% de moins en moyenne que les hommes. Cette inégalité s’instaure dès le plus jeune âge, en effet une étude montre que dès 6 ans, les filles se croient moins intelligentes que les garçons. Pour cette raison le HCE conseille de renforcer et généraliser aujourd’hui la formation des enseignant.e.s à l’égalité filles-garçons pour construire la société égalitaire de demain.

Le 8 mars met aussi en évidence qu’il est toujours nécessaire de lutter contre les nombreuses violences faites aux femmes, comme les féminicides, l’excisionles agressions sexuelles….

Un autre type de violences, le tabou des règles  reste un fondement commun des civilisations, aussi bien au Népal que chez nos sportives de haut niveau.

Un des moyens de lutte contre ces violences est le développement du numéro d’écoute national  » écoute violences femmes handicapées ».

Terminons sur une note positive  Lego, met à l’honneur les « femmes de la Nasa » et un film racontant leur histoire sort actuellement en salle les Figures de l’ombre.