Ce jeudi, au Sénat, un débat sur les violences sexuelles a réuni sept hommes, contre plus de vingt femmes. A la tribune, que des élues. Les journalistes présentes ? Essentiellement des femmes. Et ce, alors même que les agresseurs sont en majorité des hommes.

[…]

Voir l’article complet à sa source