La collégienne américaine n’avait pas le droit de jouer avec les garçons dans son établissement catholique alors qu’il n’y a pas d’équipe féminine cette année.

Sydney Phillips voulait continuer à jouer au basket pour son école. En octobre dernier, les parents de cette collégienne de cinquième ont appris que l’établissement catholique américain, situé dans l’Etat du New Jersey, ne formerait pas d’équipe féminine cette année. « Ils n’ont qu’à la laisser jouer avec les garçons », s’était dit sa mère. Une idée simple qui s’est heurtée au refus catégorique de l’équipe éducative.

[…]

Voir l’article complet à sa source