A l’initiative du groupe écologiste, le Sénat a ouvert ce matin un débat pour mieux accompagner les victimes de viols ou de tentatives de viols. Ces victimes qui, dans leur grande majorité, n’osent pas parler ou porter plainte.

[…]

Voir l’article complet à sa source