EXTRAIT – SOURCE : LEXPLICITE

17 Nov 2016

La loi Travail du 8 août 2016 impose aux employeurs de nouvelles obligations pour lutter contre les « agissements sexistes » dans l’entreprise. Ce faisant, elle complète un dispositif d’ores et déjà existant -passé relativement inaperçu jusqu’ici- visant à remédier à ces comportements souvent niés voire tabous. Si cet objectif est bien évidemment louable, ces dispositions légales suscitent quelques réserves.

La lutte contre les « agissements sexistes » : une nécessité

« Tu ne veux pas user un peu de tes charmes auprès du client pour le convaincre ? », « Tu es enceinte ? Mais je croyais que tu étais motivée par ton travail ! »… Le monde du travail n’est pas épargné par le « sexisme ».

D’après une enquête menée en 2013, 80% des femmes « considèrent » être régulièrement confrontées à « des attitudes ou à des décisions sexistes » sur leur lieu de travail.

[…]

Voir l’article complet à sa source