« L’appel à la mobilisation, qui vise à protester contre les inégalités salariales entre les hommes et les femmes, initiée par la newsletter féministe Les Glorieuses, ne fait pas l’unanimité. » […]

Voir l’article complet à sa source